L'histoire du Collège Supérieur

En 1999, Jean-Noël DUMONT crée le Collège Supérieur en donnant à ce mot de "collège" tout son sens : un lieu de pensée libre et de rencontre, parallèle à l'université, où la vérité se cherche dans l'amitié. 

Le Collège Supérieur ouvre ses portes aux étudiants en philosophie qui préparent l’agrégation et le capes et dans le même temps propose des cours publics à toute personne curieuse. La philosophie n’est pas traitée comme une discipline réservée à des techniciens au vocabulaire spécialisé. Depuis sa création le Collège Supérieur a ainsi formé plus de 30 professeurs de philosophie et organisé une dizaine de colloques nationaux ou internationaux avec de grandes voix comme Michel Serres, Jean-Claude Guillebaud, Jean-Marie Pelt, Tony Anatrella, Jean-Luc Marion, Jacques Barrot, François-Xavier Bellamy... 

Les étudiants en droit ont rejoint le Collège Supérieur en 2005. Cela a contribué à développer la réflexion concernant les enjeux philosophiques du droit et depuis des conférences réunissent régulièrement avocats, magistrats et philosophes.

Mais le grand défi de notre temps est celui de la transmission et de l’éducation. Depuis sa création, le Collège Supérieur développe dans ce domaine une recherche où il a autorité, par exemple les colloques Intégration sociale et autonomie des établissements scolaires et Transmettre ? ou dernier en date : Sens de l'école, école du sens. Pourquoi enseignons-nous ? organisé en partenariat avec SOS Education et la Communion des Educateurs Chrétiens (2015).

Cet approfondissement de la philosophie de l’éducation le conduit aujourd’hui à proposer des formations et interventions sous forme de conférences dans le monde de l’enseignement, et aussi par extension aux entreprises,  aux structures médicales, aux travailleurs sociaux, aux associations, aux mouvements religieux.

 

La Fondation des Maristes de Puylata partenaire fondateur depuis 1999

Créée à l’initiative de responsables pédagogiques laïcs et religieux, la Fondation des Maristes de Puylata a pour vocation de pérenniser l’œuvre de Sainte-Marie Lyon, d’accompagner l’éducation et la formation des jeunes et de soutenir le travail de leurs enseignants.

Elle s’inscrit ainsi dans la cohérence et la complémentarité de la mission que poursuit Sainte-Marie Lyon depuis plus d’un siècle. Attachée aux valeurs qui fondent son projet, elle considère l’acquisition des connaissances comme partie intégrante d’un projet éducatif plus large, qui vise le développement personnel de chaque enfant. Dans cette optique, elle soutient les initiatives culturelles, intellectuelles, artistiques, sociales, permettant d’enrichir l’éducation des jeunes, de faciliter leur insertion professionnelle, d’ouvrir leur regard sur le monde et sur les autres, dans la fidélité à l’esprit de la Congrégation des Pères maristes. Le Collège Supérieur s'inscrit donc dans ces initiatives culturelles et éducatives.