Servitude et soumission

L'homme est-il réduit à être un individu soumis par la force ou quelque pouvoir et donc contraint à obéir ? Est-il entré en servitude malgré lui, prisonnier "des relations de pouvoir" quelles qu'elles soient ? Ou bien paradoxalement l'homme choisit-il d'être asservi volontairement, abandonnant sa liberté par paresse d'esprit et mille commodités ou ruses mises en place par le Pouvoir lui-même, pouvoir aux innombrables facettes ? Comment sortir de cette soumission et de cette servitude ? Il s'agit sans aucun doute d'aspirer à l'art de "l'indocilité réfléchie", d'être dans l'"in-servitude volontaire", de penser et vivre autrement, en un mot de résister, de se gouverner soi-même pour mieux agir. 

Cycle animé par Jean-Louis RAVISTRE, professeur de lettres
 
au Collège Supérieur, les jeudis de 20h à 21h30
Il n'y a pas d'événements.