Jean-Gabriel Ganascia : Faut-il craindre l'intelligence artificielle ?

-

Vaporisation et migration de l’être sur une machine avant sa réintégration dans un corps d’emprunt robotisé puis sa conservation indéfinie… tel serait, selon les chercheurs de l’université de la Singularité, les conséquences inéluctables du développement de l’intelligence artificielle. Comment souscrire à cette promesse d’immortalité ? Comment ne pas s’inquiéter d’un tel cataclysme qui adviendra nous dit-on à l’horizon de l’an 2045 ?  Après avoir exposé les fondements et les acquis de l’intelligence artificielle, discipline scientifique reconnue, nous montrerons que cette fable n’a pas de fondements tangibles et que l’on doit plutôt soupçonner, derrière ces prophéties, le fumet d’un nouvel opium des peuples.

Jean-Gabriel Ganascia est professeur d’informatique à la faculté des sciences de Sorbonne Université (SU), membre senior de l’Institut Universitaire de France, EurAI (European Association for Artificial Intelligence) fellow et président du COMETS (comité d’éthique du CNRS). Il poursuit ses recherches sur l’intelligence artificielle au LIP6 (Laboratoire d’Informatique de l’université Paris 6). Il engage aussi des réflexions sur le devenir de l’Homme, de la personne et du citoyen dans l’univers technologique de demain. Il est l'auteur du Mythe de la Singularité. Faut-il craindre l'intelligence artificielle ? (éd. Seuil, 2017). 

 

Plein tarif : 9 € / étudiant : 5 €

Lieu: Le Collège Supérieur - 17 rue Mazagran - 69007 Lyon

Retour