TOLKIEN - Imiter le Dieu créateur en écrivant des mythes

-

John Ronald Reuel TOLKIEN (1892-1973)

À la différence de C.S Lewis, J.R.R Tolkien ne s’est pas affiché comme un apologète. Son œuvre littéraire manifeste pourtant des accents tels que sa foi catholique transpire à chacune des pages de ses épopées. En un sens on peut dire que sa foi est immanente à son travail d’écriture : pour lui, la création littéraire est une véritable imitation de l’action créatrice divine à travers le mythe qui exprime la vérité la plus substantielle sur le monde, Dieu et la dramatique humaine. Alors, la Terre du Milieu peut être comprise comme l’évocation d’un monde préchrétien en attente de l’avènement de Celui qui amène la victoire définitive sur les forces du mal.

Par Fabien REVOL, théologien, enseignant-chercheur à l'université catholique de Lyon.

Lieu: Le Collège Supérieur - 17 rue Mazagran - 69007 Lyon

Retour